Soyez Coaché :

Le terme anglais coaching est issu du verbe to coach signifiant « entraîner », « motiver » et a d’abord été utilisé dans le contexte sportif. Il vient en fait du français « coche » qui désignait une grande voiture tirée par des chevaux et conduite par un « cocher » accompagnant les voyageurs.

Le coaching peut se définir comme un accompagnement individualisé et « sur mesure » d’une personne pour atteindre un objectif ou surmonter une difficulté, dans des contextes professionnels et personnels.

Le « coach » mène une série d’entretiens visant à :

  • développer les compétences des « coachés » et
  • réaliser leurs potentiels.

Dans le cadre d’une démarche interactive et structurée, le coach fait émerger chez les « coachés » leurs propres réponses et solutions : il s’agit d’écouter les personnes et de les aider à définir puis à réussir leur projet, au-delà des obstacles qui les contraignent, dans le respect de leurs valeurs et la prise en compte de leur environnement. Cet accompagnement se caractérise par la mise en place d’actions concrètes.

Le coaching est basé sur quelques principes fondamentaux :

  • La personne doit être volontaire pour être coachée.
  • Elle a des talents qui lui sont propres et les ressources nécessaires pour trouver ses propres solutions et réussir dans sa démarche professionnelle et personnelle. Le coach est là pour lui en faire prendre conscience, et agit comme un catalyseur d’énergie, l’aidant à évoluer dans le sens souhaité.
  • La personne « coachée » fixe elle-même l’objectif qu’elle souhaite atteindre.
  • L’acceptation inconditionnelle du coaché par le coach : Le dispositif de coaching est conçu comme espace de créativité et de confiance, où le coaché peut se dire et se projeter, en y étant a priori reconnu pour lui-même et non jugé.
  • Une confidentialité totale.
  • Le coach doit avoir une formation professionnelle reconnue pour exercer ce métier et respecte une déontologie.
  • L’écoute est une qualité primordiale du coach. Savoir écouter est un talent rare. C’est un art.
  • Une approche orientée avenir et solutions, visant des résultats concrets.

Pour qui ?

Le coaching s’adresse à toutes les personnes qui souhaitent :

  • faire face à des changements importants, des ruptures, des difficultés relationnelles ou opérationnelles,
  • évoluer, optimiser leurs talents,
  • définir leur nouveau projet de vie et/ou professionnel et le réussir.

Pour quoi ?

Lors de situations de blocage ou de transition :

  • Perception d’un obstacle ou d’une difficulté à surmonter.
  • Le sentiment de ne pas réussir à exprimer pleinement son potentiel, ou de ne pas être en accord avec ses motivations authentiques.
  • Une insatisfaction liée à une problématique récurrente qui fait obstacle au développement (problème d’efficacité personnelle, difficultés liées au stress, blocage relationnel, manque de confiance en soi ou d’estime de soi, conduite d’échec devant le succès).
  • Un besoin d’appui pour traverser un passage difficile dans un contexte de fragilisation individuelle et retrouver une dynamique et une cohérence (surmonter un échec personnel ou professionnel, redémarrer après un accident de la vie).
  • La nécessité d’une réorientation professionnelle, du retour à l’emploi.

Lors d’un enjeu de développement :

  • besoin, dans une période-clé de son parcours, d’en optimiser l’orientation, le développement sur le long terme,
  • potentiel à réinvestir au mieux dans un contexte différent, après un premier parcours (passage à une « seconde carrière », reconversion, création ou reprise d’entreprise).

Limites du coaching

Quelles sont les différences entre un coach et un psy ?

Un coach intervient sur des problématiques dans l’ici et le maintenant en visant des résultats concrets ; il est tourné vers l’avenir et orienté vers le « comment ». Le psychanalyste se penche sur le passé de la personne et est orienté vers le « pourquoi », dans la recherche de causes « profondes » à un comportement.

Quelles sont les différences entre un coach et un conseiller ?

Le coach aide le coaché à trouver ses propres réponses, à construire ses propres solutions cohérentes. Il ne donne donc pas de conseils sur la manière de résoudre le problème. Le conseiller propose ses solutions et méthodes.

Quelles sont les différences entre un coach et un formateur ?

Le coaching agit essentiellement sur le savoir être. Le travail du coach consiste souvent à faire redécouvrir au coaché qu’il possède en lui toutes les ressources pour réussir (savoirs, aptitudes,….). Le formateur transmet un savoir-faire, des connaissances, des techniques éprouvées « clé en main ».

Quelques exemples de coaching :

Améliorer sa communication. Améliorer ses pratiques quotidiennes. Augmenter la confiance en soi. Clarifier ses motivations, ses valeurs. Clarifier ses objectifs personnels. Définir un nouveau projet de vie. Gérer des difficultés relationnelles. Gérer l’agressivité. Gérer son stress et ses émotions. Mieux gérer ses priorités. Prendre un nouveau poste dans les meilleures conditions de réussite. Résoudre une situation conflictuelle. S’affirmer. Valoriser ses talents. (Sans que cette liste soit exhaustive)

Comment ?

Le déroulement :
Un coaching est un accompagnement se déroulant sous forme d’entretiens de 1h à 2h espacés de 15 jours en moyenne. La durée d’un coaching est variable selon l’objectif du coaché : de 1 à 3 séances pour un coaching ponctuel, à plus de 10 pour un coaching de développement.

Le coach écoute, questionne le coaché, explore ses problématiques ; il met à jour ses contradictions et ses vraies motivations, lui permettant ainsi de se poser les bonnes questions.

Les étapes :

  • Ce qui se passe entre les séances est essentiel (mise en œuvre du plan d’action défini au cours de la séance, exécution d’une tâche proposée par le coach …).
  • Plusieurs étapes jalonnent le processus de coaching : diagnostic – analyse et prise de conscience de la situation – formulation de scenarii et d’options – décision – organisation de la mise en œuvre et des actions.
  • Dans tous les cas : Le coaché définit son objectif et ses critères de résultat ; le coaching aboutit à des plans d’action de séance à séance, puis à un plan d’action final clair.

Mon outil principal est la PNL :

La PNL est un modèle génératif de la communication, de l’apprentissage et du Changement, trouvant son application aussi bien dans le monde de l’entreprise, de l’éducation, de la santé ou dans toute autre organisation. A ce titre la PNL est centrée sur la détection et le développement des potentialités humaines. Elle offre l’opportunité à chacun de révéler les clés de son propre développement et de celui des autres. Instrument de transformation, elle vise à déployer les potentiels de chacun, à tirer le meilleur parti de ses ressources dans le respect de soi et des autres, de neutraliser les croyances limitantes, et surtout dans un monde qui a à relever des défis importants, elle permet de retrouver un sens identitaire fort.

Quand nous sommes reliés à qui nous sommes réellement, nous vivons profondément reliés aux autres et au monde et le processus du changement est plus facile à vivre. Les transitions se vivent sereinement car nous sommes ancrés à l’essentiel et nous pouvons accompagner le mouvement avec fluidité et élégance.

J’utilise également le Modèle de Hudson :

Frédéric Hudson , Docteur de l’Université de Columbia,fondateur du célèbre Fielding Institute en 1973 est expert en en formation d’adultes. Il a été coach pour Motorola, Harley Davidson, Quantum ,Lockheed. Il a conçu un modèle d’accompagnement des périodes de transition qui a pour objet d’aider les personnes à changer avec plus de créativité, plus de conscience, à être plus proactif par rapport au changement.

Deux idées fortes :

  • Le changement est constant
  • La vie fonctionne par cycle

Phrase forte résumant sa pensée :

« Ceux qui seront capables de résister dans ce contexte de changement sont ceux qui pourront s’appuyer sur des valeurs essentielles solides et sur un « sens de la vie sain ».

Le modèle de Hudson est basé sur 6 grilles :

  • Les cycles de changements ou phases (les saisons)
  • Les domaines de vie
  • Les anciens et les nouveaux principes
  • Les 6 valeurs fondamentales
  • Les cycles de vie ou tranche d’âge
  • Les apprentissages à l’âge adulte

Les outils importants de cette démarche sont :

  • Avoir des buts : cela structure le changement (objectifs concrets)
  • Travailler sur la vision de la vie (relativise le présent, donne de l’énergie, un axe)
  • Trouver un sens
  • Savoir définir des plans d’action, des stratégies, planifier des étapes.

Tarifs :

Particulier : Nous consulter
Entreprise: 300 Euros la séance

« Ce que la chenille appelle « catastrophe » se nomme en réalité papillon. » Richard Bach